Actualites  Archives
 Inscription | Plan du site | 9  visiteurs actifs  
  
     A la Une
  Actualités
  Dossiers
  Coin Technique
  Agenda des salons
  Annonces Web
  Référencement

     Diagnostic
  Popularité Site Web
  Positionnement Moteur
  WebPage Alerte
  Positionnement Google

     Archives
  Sélection
  Expérience qui parle
  Internet quotidien
  Tous les dossiers

     Services
  Hébergement
  Communiqués de Presse
  Contenu éditorial
  Webmastering

     Contact
  Nous contacter
  La protection des données personnelles

     Technique
  Merise

     Login
   
    
Inscription

Mot de passe oublié?

     Rechercher
    
   

 Actualités


La guerre des Trois
Overture, Espotting et Google : les trois leaders du positionnement publicitaire.
En 2001, quelques mois après l'éclatement de la bulle Internet, les moteurs de recherche adoptent une nouvelle source de financement : le référencement payant. Une révolution dans « l'Internet business » qui permet aux outils de recherche de garder la tête hors de l'eau financièrement. Ils ont trouvé leur modèle économique.

En même temps, un nouveau type de professionnels de l'indexation fait surface : les spécialistes du positionnement publicitaire. D'abord Overture, né aux Etats-unis, puis Espotting, plutôt européen. Quant à Google, il fait un coup d'éclat en lançant sa propre solution de liens publicitaires : les Adwords.

Enchères et coût par clic
Les trois concurrents fonctionnent sur le même principe. Les « annonceurs » achètent des mots-clés. Lorsqu'un internaute tape ce mot-clé dans un moteur, un lien valorisé de l'annonceur s'affiche en haut de la page de résultats.

L'annonceur choisit le montant de son investissement et le montant du clic (les prestataires se rémunèrent au coût par clic). Si plusieurs annonceurs veulent acheter le même mot-clé (et c'est souvent le cas), c'est le principe des enchères qui s'applique : celui qui paie le clic le plus cher est au-dessus des autres sur les pages de résultats.

Recherche partenariat désespérément
Pour Overture et Espotting, il faut à la fois attirer les annonceurs et des partenaires, des affiliés, pour publier les liens publicitaires sur leur site. Ils nouent donc des partenariats avec des outils de recherche ou des sites de grande audience pour qu'ils publient leurs liens sponsorisés. Google le fait également mais il a l'avantage d'avoir un site à sa disposition pour publier ses liens sponsorisés.
Dans tous les cas, les trois se livrent une guerre ravageuse pour avoir les préférences des grands sites.

Un ROI hyper performant
Le positionnement publicitaire connaît un succès phénoménal qui profite à toute une filière. Et en premier aux annonceurs qui apprécient particulièrement la performance du retour sur investissement, le fameux ROI. Si les mots clés sont bien choisis, le descriptif judicieusement rédigé et le budget maîtrisé, l'achat de mots clés est largement rentable : plusieurs instituts d'études, dont Jupiter, ont mis en évidence l'efficacité du référencement payant.
(Si vous voulez plus de détails à ce sujet, nous vous invitons à lire un dossier SAM-mag sur les bonnes pratiques du référencement payant sur Google : http://www.sam-mag.com/P1,1,5,153,,,default.aspx ).

 Imprimer Donner votre avis

A voir également

Espotting : le plus européen
Overture – Google : de plus en plus ressemblants
« De réels efforts de promotion »
Des enchères trop chères !

 
 

Sam-Mag - Un site du réseau ACORUS 1996-2007
© Copyright ACORUS All rights reserved.- Mentions légales

Ce site respecte la loi Informatique et Libertés. Pour en savoir plus sur la protection des données personnelles, cliquez

 
Webmaster