Actualites  Archives
 Inscription | Plan du site | 7  visiteurs actifs  
  
     A la Une
  Actualités
  Dossiers
  Coin Technique
  Agenda des salons
  Annonces Web
  Référencement

     Diagnostic
  Popularité Site Web
  Positionnement Moteur
  WebPage Alerte
  Positionnement Google

     Archives
  Sélection
  Expérience qui parle
  Internet quotidien
  Tous les dossiers

     Services
  Hébergement
  Communiqués de Presse
  Contenu éditorial
  Webmastering

     Contact
  Nous contacter
  La protection des données personnelles

     Technique
  Merise

     Login
   
    
Inscription

Mot de passe oublié?

     Rechercher
    
   

 Actualités


Overture – Google : de plus en plus ressemblants
En 1997, GoTo lance le principe de pay-for-performance aux Etats-Unis. Rapidement, la société devient Overture. Le 15 mai dernier, il annonçait son 1000e client en France.
Quant à Google, ses Adwords sont prisés depuis toujours.
Le lancement d'Overture en France a eu lieu en septembre 2002, quelques mois après l'ouverture du bureau d'Espotting. Très vite, la mayonnaise prend. Les contrats d'affiliés se succèdent : Lycos, Tiscali, TF1, Wanadoo...

Février 2003 est un tournant pour Overture qui élargit sa stratégie : pour 140 millions de dollars, elle acquiert Altavista. Avant ce rachat, Overture et Espotting fonctionnaient sur le même modèle, ils n'avaient pas de portail propre pour publier leurs liens sponsorisés. Désormais, Overture proposera à la fois de la recherche et des liens promotionnels : à ce titre, il se rapproche du modèle de Google.

Le problème est qu'Altavista est un concurrent direct des grands clients d'Overture comme Lycos par exemple. Mais pour Overture, c'est l'occasion d'exploiter la technologie Altavista, pour offrir une solution de recherche toujours plus performante.

Quelques jours plus tard, Overture annonce une nouvelle acquisition, celle des activités grand public de Fast (80 millions d'internautes), pour un montant de 70 millions de dollars. Là encore, c'est le concurrent Google qui est directement visé.

Google justement dont les Adwords existent depuis juin 2001. Il est donc le premier à oser le lien publicitaire en France. On met souvent en avant l'avantage de Google sur ses concurrents : son site Internet. Mais cela ne l'empêche pas de se lancer dans la course à l'affilié : parmi ses conquêtes, Free et AOL.

Quelques rappels du fonctionnement des Adwords : huit annonceurs au maximum sur une page. Là aussi, on ne paie que si les internautes cliquent (coût par clic) et votre budget dépend de deux éléments : le prix du clic et le nombre de clics que vous voulez payer.

Si un autre annonceur offre un meilleur prix du clic, il est publié plus haut que vous. De même s'il est prêt à payer plus de clics que vous au même prix, il sera aussi au-dessus.

 Imprimer Donner votre avis

A voir également

La guerre des Trois
Espotting : le plus européen
« De réels efforts de promotion »
Des enchères trop chères !

 
 

Sam-Mag - Un site du réseau ACORUS 1996-2007
© Copyright ACORUS All rights reserved.- Mentions légales

Ce site respecte la loi Informatique et Libertés. Pour en savoir plus sur la protection des données personnelles, cliquez

 
Webmaster