Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
Une cellule de veille sur Internet
Dossier de la semaine du 19 au 25 Mars 2001 par Carlo Revelli

ar rapport à des pays comme les États-Unis ou le Japon, la "culture veille" française apparaît encore un peu en retrait. L'élément catalyseur qui peut vraiment permettre d'activer la veille en France est sans aucun doute Internet. Ce gigantesque réseau offre un tel potentiel informationnel, qu'il peut réellement être un accélérateur pour la veille dans l'Hexagone. En effet, si on dispose des bonnes méthodologies et des bons outils, Internet permet de mener des activités de veille très pointues à un coût nettement inférieur à celui des dispositifs classiques de veille. L'article qui suit a été rédigé par Carlo Revelli, fondateur de CYBION, la première société française spécialisée dans la veille sur Internet (http://www.cybion.fr). Il s'agit d'un extrait de son ouvrage " Intelligence Stratégique sur Internet " publié aux éditions Dunod (http://www.veille.com).

Mettre en place une cellule de veille sur Internet

Pour exploiter le potentiel informationnel d'Internet, il faut disposer d'outils et de méthodes capables non seulement de trouver l'information et d'en vérifier l'origine, mais surtout de contrôler son évolution dans le temps. En effet, l'information se renouvelle sans cesse et paradoxalement les informations "fraîchement" publiées côtoient souvent de nombreuses informations périmées. Il est certes possible de mener une étude sur Internet pour obtenir une photographie à un instant T, mais, contrairement aux études classiques, sa durée de validité est extrêmement brève. Internet est donc un univers mouvant et en perpétuelle évolution. Ainsi, le prolongement logique d'une étude sur Internet consiste à mettre en place une cellule ou un observatoire de veille fonctionnant à partir d'agents dits "intelligents" (pour comprendre ce que sont les agents intelligents, à quoi ils servent et comment les tester gratuitement voir http://www.agentland.fr). En général, c'est après avoir réalisé une étude de son secteur d'activité sur Internet que l'on prend conscience du potentiel informationnel qu'offre ce nouveau médium et que l'on décide de développer une cellule de veille. Il s'agit d'une décision importante car, contrairement à une étude ponctuelle, mettre en place une cellule de veille implique un effort initial important afin d'acquérir le savoir-faire nécessaire à son fonctionnement.

Définition et objectifs

Définir une cellule ou un observatoire de veille Internet n'est pas une tâche aisée, car les fonctions et les performances des outils de veille disponibles évoluent sans cesse. Nous pouvons néanmoins affirmer qu'il s'agit d'un système hybride qui associe trois entités distinctes:

- la masse de documents disponibles sur Internet;
- les outils de recherche, de collecte, de veille et de traitement de l'information (agents intelligents);
- l'expertise humaine.


Dans pratiquement tout secteur économique, la richesse informationnelle d'Internet est évidente. Par exemple, dans le secteur automobile il est possible de trouver très facilement de nombreuses informations sur un constructeur concurrent non seulement à partir de son site web mais aussi en analysant des sites non officiels ou des forums de discussion spécialisés. De la même manière, les autres acteurs du marché automobile occupent une place importante sur Internet. Ainsi, il est possible d'identifier plusieurs réseaux de concessionnaires et surtout la myriade de fournisseurs de pièces détachées qui utilisent Internet pour accroître leur notoriété. Les agents de veille sont censés surveiller les sites web et les sources d'informations qui ont été préalablement identifiées et doivent lancer des alertes chaque fois qu'une information susceptible d'intéresser le constructeur automobile apparaît sur Internet. Cependant, ces agents sont loin d'être intelligents. En effet, même les solutions les plus avancées ne peuvent pas se passer d'une intervention humaine notamment au niveau de la sélection initiale des sites à surveiller et des mises à jour successives. Le succès d'une cellule ou d'un observatoire Internet dépend donc du degré d'interaction entre ces trois entités et des synergies qui auront été engendrées.

L'objectif d'une cellule ou d'un observatoire de veille Internet est clair. Il s'agit de mettre à la disposition de chaque personne concernée par la veille au sein d'un organisme, un outil simple et économique permettant un accès rapide et exhaustif à l'information pertinente.

Internet constitue un bouleversement important pour les entreprises. En effet, elles doivent non seulement apprendre à se servir de nouveaux outils informatiques mais aussi, et surtout, s'adapter à une culture et à un mode de fonctionnement complètement nouveaux. Les entreprises françaises, notamment, ont eu des difficultés à assimiler cette nouvelle forme de communication, même si progressivement les choses semblent s'améliorer. Si accepter Internet a été presque une "révolution culturelle", il ne faut pas que la veille sur Internet en constitue une deuxième. Pour cette raison, il faudra essayer d'adopter une solution simple, pratique et conviviale. Autant que possible, il faudrait donc éviter les solutions logicielles propriétaires (c'est-à-dire qui impliquent une nouvelle interface et donc une phase d'apprentissage supplémentaire) en privilégiant les solutions qui utilisent les technologies traditionnelles de l'Internet et de l'intranet. L'idéal serait d'adopter une cellule de veille qui fonctionne intégralement à partir du navigateur (Netscape ou Microsoft notamment) afin de faciliter son utilisation. Il ne faut pas croire qu'une cellule ou un observatoire de veille Internet remplace le dispositif de veille traditionnel de l'entreprise. Au contraire, elle le renforce. En effet, les deux approches sont souvent complémentaires et peuvent s'intégrer parfaitement dans un système global de veille.
Cependant, lors de sa mise en place, une cellule ou un observatoire Internet suppose des investissements souvent beaucoup plus faibles qu'un dispositif de veille traditionnel. Une cellule Internet engendre des coûts bien moins élevés pour deux raisons. D'une part, l'information disponible sur Internet est soit gratuite, soit nettement moins chère que les autres modes d'acquisition (bases de données commerciales, revues de presse, déplacements, etc.). D'autre part, les agents intelligents nécessaires à son fonctionnement sont souvent assez bon marché (voir à ce sujet, les centaines d'agents intelligents librement disponibles sur http://www.agentland.fr). Le seul vrai coût est celui consacré à l'identification initiale des sources à surveiller. En ce qui concerne les agents, leur travail ne se limite pas à surveiller des sites et à vous alerter à chaque nouveauté qui apparaît. En effet, ils stockent directement sur l'ordinateur (ou sur l'intranet) les informations utiles qui ont été repérées. De cette manière, on recrée en local une sorte de "mini-Internet sectoriel" qui répond à des besoins spécifiques. Ainsi, disparaissent tous les problèmes liés à l'encombrement des réseaux et à la lenteur parfois exaspérante du web. C'est l'agent qui, spontanément, active une connexion sur Internet, va analyser les sites qu'il doit surveiller et enregistre le tout localement sur le disque dur. De cette manière, il est possible de naviguer off-line (hors connexion) sur plusieurs mégaoctets de données préenregistrées et ce, à une vitesse extrêmement rapide.

En conclusion, comme dit Joël de Rosnay (directeur de la stratégie de la Cité des Sciences à Paris)
" la veille sur Internet occupe progressivement une place déterminante dans l'univers en croissance explosive, de l'accès à l'information en ligne. Des grandes entreprises aux PME-PMI, du particulier aux associations ".

NDLR : Pour approfondir le sujet, pensez à venir à la Conférence dédiée à la Veille sur Internet, le 26 mars 2001 de 14h à 18h à Bordeaux. Olivier Andrieu, Cybion, Arisem, Voila.fr et Webhelp répondront à vos questions.
Pour ceux qui ne peuvent pas venir à Bordeaux, des relais visioconférences sont mis en place à Paris, Toulouse, Pau, La Rochelle, Lorient et Poitiers.
CLIQUEZ pour connaître tous les détails et pour vous inscrire.

Carlo Revelli ,
PDG de cybion.fr
Tel : 01 41 31 80 20
Fax : 01 41 31 80 29

 

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net