Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
 Concepteur de web: un métier d'avenir ? 
Dossier de la semaine du 10 au 16 février 1999 par Jean Lançon

a gigantesque opportunité commerciale et économique que représentent les autoroutes de l'information ont permis de révéler de nouvelles vocations et de nouveaux métiers. Parmi ceux-ci, celui de concepteur-designer de sites Web. Ce marché est actuellement en pleine expansion, mais pour combien de temps?

Au commencement était le Web, et son langage de description de pages, le célébrissime HTML. Un langage assez simple pour qui savait un peu "bidouiller" avec son PC, mais assez hermétique pour l'utilisateur lambda. Alors, des sociétés comme Microsoft, Adobe, Claris, Macromedia et bien d'autres, ont mis au point des outils permettant de créer des sites Web avec quasiment autant de facilité que pour créer un simple courrier dans Word.

Ces outils, aussi conviviaux soient-ils, ne sont cependant pas à même de répondre à toutes les étapes de la conception d'un site Internet. Ils ne définiront pas votre stratégie en ligne, ne couvriront jamais toutes les évolutions technologiques existantes ou à venir, et bien pire, s'ils sont complémentaires, ils ne seront cependant pas toujours compatibles entre eux, et ce malgré l'uniformité présumée du langage HTML.

Parallèlement à cela, au fur et à mesure qu'elles prennent place sur le Net ou qu'elles y développent et améliorent une présence déjà existante, les entreprises recherchent souvent le "mouton à cinq pattes", c'est-à-dire un webmaster multi-tâches et pluridisciplinaire capable d'être à la fois un graphiste chevronné, un programmeur émérite, un inventeur capable d'imaginer et de réaliser de nouveaux concepts fonctionnels et technologiques, un homme de marketing et un spécialiste de la promotion.

Dans la pratique, cet homme-orchestre est quasiment impossible à trouver, même en y mettant le prix. En revanche, il sera beaucoup plus aisé de combiner les talents d'un graphiste (souvent transfuge du monde de la PAO), d'un créateur-développeur HTML responsable de la mise en page et de l'arborescence du site, d'un analyste-programmeur chargé de mettre en place les scripts du site à réaliser, et de développer une synergie de collaboration avec les équipes marketing déjà en place au sein de la société.

Pour la PMI/PME française typique, il ne sera souvent pas possible de créer en interne une "internet team" composée de salariés à temps complet, aussi ces sociétés devront souvent recourir à des intérimaires, des intervenants en free-lance ou des sociétés de services. La réalité économique légitime donc l'existence de sociétés de conception et de réalisation de sites Internet.

Au sein de cette société de services, il sera nécessaire de recruter des spécialistes dans chaque domaine, car le "mouton à cinq pattes" évoqué plus haut ne sera pas plus disponible que pour les autres sociétés. Ce sera donc à ces sociétés de services d'investir et de miser sur des têtes compétentes et dynamiques pour mieux servir leur clientèle. Il sera même sans doute nécessaire de prévoir par exemple, dans le domaine des analystes-programmeurs, un expert du Perl, un spécialiste des ASP, un orfèvre de Cold Fusion, etc.

Il est aussi permis de penser que dans un avenir assez proche, l'intervention des sociétés de services sera ponctuelle. La mise en page et l'arborescence d'un site Web, avec des outils comme Front Page ou Dreamweaver, est (presque) à la portée de tout le monde et ne nécessite qu'un faible investissement. Les sociétés de développement n'interviendront donc souvent que pour rendre le site dynamique et interactif, développer des scripts et applications sur mesure, interfacer un site avec des bases de données, etc. Et il est probable que ces sociétés sous-traitantes devront probablement se spécialiser dans un domaine précis pour rester dans la course.

Le métier de concepteur web ne sera donc un métier d'avenir que si, à terme, ses acteurs apprennent à se spécialiser, à innover, à inventer. Reste toutefois que dans les zones "commercialement les plus retirées", une clientèle potentielle existe. Elle sera souvent moins exigeante, se contentera d'une présence presque "banale" sur le Net, et ne demandera pas de développements bien compliqués. Mais attention, elle ne consacrera jamais de lourds budgets pour un site web. Mais elle permettra, une fois pour toutes, de scinder le marché en deux: d'un côté, des professionnels rompus aux dernières technologies, et de l'autre des semi-amateurs approximatifs pour une clientèle approximative.

 

Jean Lançon
http://www.mjpresse.com

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net