Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
 Internet et l'informatique décisionnelle : le cas Business Objects.
Dossier "Le Directeur" du 25/12 2000 au 07/01 2001 par Fabrice Lefevre Sory

'informatique dit décisionnelle demeure un secteur peu connu du grand public. Il reste que ce " nouveau " service, œuvre à l'aide de la " prise de décision managériale ".
Quatre sociétés principales se partagent ce marché :
- les deux leaders, qui sont Cognos et Business Objects
- deux entreprises de taille plus réduite et qui connaissent actuellement quelques difficultés (Brio technology et Microstrategy).
Business Objects, leader du secteur, conserve néanmoins un bon nombre d'atouts, dont l'intercommunicabilité liée au vecteur de l'Internet, pour pérenniser sa position.

Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ?
Apparus au milieu des années 80, les outils d'aide à la décision donnaient à l'équipe de dirigeants des indicateurs et analyses concernant l'état des commandes, des stocks, de la rotation des stocks, …
Ces outils considérés comme rudimentaires aujourd'hui, furent améliorés au début des années 90. En effet, ils facilitent aujourd'hui l'accès aux données globales de l'entreprise en ouvrant la possibilité à des analyses plus complètes, associées à des simulations en situation.
D'outil d'aide à la décision, ces nouveaux moyens sont devenus de véritables supports à la décision pour le manager (exemple : l'optimisation industrielle en vue de réaliser des économies d'échelle).
Un outil de Business Intelligence aide par exemple au contrôle de gestion, à l'analyse des performances commerciales, aux fonctions marketing, à l'élaboration de plans d'approvisionnement (ou de production), à la gestion des ressources humaines.
De nombreuses évolutions ont eu lieu. Par exemple, celle des progiciels de Gestion Intégrée, permettant l'obtention d'un système d'informations homogène pour l'ensemble de l'entreprise. Avec l'augmentation du nombre d'informations, l'apparition d'infrastructures plus importantes et performantes a été nécessaire (Data Warehouse, Data mining, OLAP,…).

Les avancées et perspectives d'Internet.
A partir de 1996, l'Internet a permis l'accélération du développement de solutions d'intelligence décisionnelle " interne et externe " de l'entreprise. Les applications de " Business Intelligence " sont désormais disponibles à partir de n'importe quel ordinateur connecté à Internet. Avec son essor, les informations traitées sont décuplées, tout comme les solutions proposées.
Mais l'avènement de ce nouveau média permet une interface encore plus grande, non seulement interne à l'entreprise (accès de tous les salariés à un outil d'aide à la décision), mais aussi externe via une interface communicante (extranet) entre l'entreprise et son environnement (clients, fournisseurs, partenaires). Nous sommes passés d'un mode de diffusion simple de l'information à celui d'une information retraitée à valeur ajoutée, pour non seulement, le manager, mais aussi pour l'entreprise dans son ensemble.

Tendance de marché.
Le marché de l'informatique décisionnelle reste en croissance régulière et offre une belle visibilité grâce aux progrès technologiques continus, aux nouvelles architectures informatiques (Internet, client-serveur), à la mise en place de nouveaux logiciels et aux nouvelles stratégies d'entreprise (fusion/acquisitions, gestion client).

Deux leaders : " Cognos " et " Business Objects ".
Cognos et Business Objects se partagent le leadership, le premier en terme de chiffre d'affaires (60% du CA de Cognos est réalisé aux Etats-Unis), le deuxième en terme d'offre produit (solution e-business).
Le vecteur et les perspectives de l'Internet vont permettre de développer la gamme de solutions e-business de Business Objects en lui offrant une très bonne visibilité en terme de perspectives de croissance sur le secteur. De plus, outre ce média, le Customer Relationship Management (CRM) constitue l'un des axes privilégiés de développement de Business Objects.
La société dispose de plus de 10.900 clients et de plus de 2.2 millions de licences. Le chiffre d'affaires, compte tenu des prévisions du secteur et du positionnement de cette société, devrait poursuivre sa forte progression (après l'augmentation de plus de 40% à environ 1.5 milliards de FF pour 2000). Une hausse du même ordre est attendue en 2000.

Sur un marché boursier en consolidation, Business Objects détient de nombreux atouts et offre une bonne visibilité, ainsi que de solides perspectives, suite, notamment, au développement d'Internet. Quelle sera l'issue de l'affrontement entre les deux leaders, Cognos et Business Objects ?

Richelieu Finance : Fabrice Lefevre Sory,
Chargé du Développement Stratégique
Tél. : 01.42.89.00.00.
www.richelieufinance.fr

Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite sans autorisation préalable

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net