Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
 Deux sites plutôt qu'un seul ? Pourquoi faire ? 
Dossier de la semaine du 31 mars au 6 avril 1999 par Jean-Francois FAURE

l est très fréquent qu'une entreprise implantée sur le net veuille toucher différents types de publics, soit parce que son activité regroupe plusieurs domaines, ou bien parce que ses produits/services ont le potentiel à intéresser diverses personnes. Pourtant nous savons très bien que l'on ne peut pas s'exprimer de la même manière avec tout le monde, notamment sur l'Internet où l'on cultive le plus possible le 1to1. Comment faire dans ce cas pour répondre aux attentes les plus précises de vos visiteurs sans avoir un site impersonnel ou mal ciblé ?

Il ne se passe pas un jour sans que nous ayons un client qui veuille que l'on référence la page d'accueil de son site auprès de 4 catégories Yahoo et qu'il soit réactif sur 20 mots clés dans les moteurs de recherche. D'un point de vue pratique ce n'est pas un problème, mais encore faut-il que le site s'y prête ; ce qui n'est pas souvent le cas…

Pourtant les demandes de nos clients sont bien légitimes. Imaginez-vous webmaster du site de l'entreprise XYZ qui propose à la vente des fromages, du vin et des balades en 4x4 dans les Alpes (si, si, ça existe ! !). Vous souhaiteriez dans un tel cas qu'une personne puisse arriver sur votre page d'accueil, quelque soit son centre d'intérêt, quelque soit sa langue maternelle, et qu'elle reparte le panier électronique chargé de bonnes bouteilles, fromages ou séjours en tout terrain.
C'est à ce moment que les choses se compliquent. D'une part vous risquez fortement ne pas répondre de manière suffisamment pertinente à quelqu'un qui recherche l'un de vos produits car vous ne parvenez à vous présenter comme un spécialiste ni dans le domaine du vin, ni dans celui des fromages et encore moins dans celui des balades en montagne. Vous courrez le risque de vous retrouver avec un site peu clair, une page d'accueil trop neutre ou bien trop chargée. Dans tous les cas vous ne pourrez satisfaire tout le monde et il est fort probable que vous ne contentiez personne.

" Alors Docteur SAM, c'est quoi la solution ? "
A moins d'avoir trouvé le fil conducteur qui vous permette de relier de manière harmonieuse tout ce petit monde sur votre site, il n'y a qu'une solution simple : faites deux sites, ou trois si possible.
Ainsi vous allez pouvoir répondre aux attentes les plus précises de vos visiteurs sans les noyer dans une somme d'information qui leur est inutile. Si un visiteur passe sur votre site pour acheter du vin, rien ne vous empêche de lui proposer un fromage qui puisse se manger avec ; mais cela arrivera dans un second temps, d'une manière logique et calculée, évidente pour le consommateur. Il est sur un site de vente de vin, qui propose à l'occasion du fromage.
Tout cela implique une certaine préparation. En effet vous ne parviendrez pas à vous faire prendre au sérieux si vous mettez en place tout cela derrière une url du genre : http://perso.club-internet.fr/xyz/vins.htm .Vous devriez envisager de déposer des noms de domaines du genre vins-xyz.com , fromages-xyz.com , etc. et de les relier au site qui correspond. L'usage d'un alias de votre nom de domaine XYZ peut être aussi envisagé si vous ne souhaitez pas investir dans le nom de domaine ; mais dans ce cas il faut que vous ayez de bon rapports avec votre hébergeur ;-)
Ensuite il faut que vous traitiez les chartes graphiques et le contenu rédactionnel des sites de manière contextuelle ; on ne parle pas à un amateur de bons vins comme à un professionnel des fromages au lait cru.
Enfin dans votre promotion vous allez devoir mettre en place une méthode ciblée : choisir des mots clés, des catégories, des descriptions et une communication spécifique pour chacun des sites. C'est le moyen idéal pour avoir notamment un référencement efficace dans Yahoo qui est souvent pointilleux sur ce qu'on lui propose et qui aime bien les " sites de spécialistes ".
Une telle démarche vous permettra de référencer votre site dans les moteurs de recherche d'une manière beaucoup plus sereine, sans vous obliger à faire des doublons de pages d'accueil, à placer des centaines de mots clés qui risquent de vous pénaliser pour cause de " spam ".

Le prix du concept…
Là vous seriez en droit de dire : " 3 sites, 3 chartes graphiques, 3 référencements , etc. ; le tout pour 3 fois plus cher ! " Mais ce n'est pas complètement exact. En effet vous n'êtes pas obligé de tout faire en double ou triple. C'est essentiellement sur les pages d'accueil et sur les pages " produits " que vous devez faire des distinctions, le reste pouvant (devant ?) être commun (pages " contact ", pages de " présentation de l'entreprise ", etc. )
Il est toujours préférable d'investir 50000 FF que de perdre 30000 FF ! Et si vous n'avez pas aujourd'hui le budget vous permettant d'avoir une présence on-line sérieuse et rentable, attendez.

Pour un public plus large
Nous pourrions envisager aussi une telle démarche si vous souhaitez toucher de manière indirecte un public qui ne viendrait pas spontanément sur votre site. Supposons que vous soyez gérant d'un hôtel à Montréal, vous avez un site web. Il peut être judicieux pour vous de mettre en place un site qui se nommerait par exemple visitermontreal.qc.ca et sur lequel vous fassiez une visite virtuelle de la ville, avec votre hôtel valorisé en bonne place, sous forme de bannière publicitaire par exemple. Là encore, vous mettez en place une promotion " double " et vous " marquez un point " face à la concurrence.

Les " gros " sites
Certains sites ont parfois suffisamment de matière pour pouvoir générer x " portes d'entrées " à peu de frais. C'est ainsi le cas des sites des ministères, des grands groupes, etc. qui possèdent de nombreuses rubriques qui pourraient être des sites à part entière tellement il y a d'informations.
Il ne faut pas hésiter dans ce cas à valoriser les " pages sommaire " de ces rubriques comme de vraies pages d'accueil de site et en assurer une promotion distincte. Vous vous retrouvez alors avec un site qui est légitimement indexé dans de nombreuses rubriques d'annuaires de recherche et réactif sur des dizaine de mots clés dans les moteurs.

Et la pages perso. ?
Toute cette réflexion est valable pour les sites commerciaux, mais aussi pour les pages " personnelles ".
Vous souhaitez parler de vos deux passions dans la vie : votre chien Tom et le billard américain. Si vous pensez avoir de la matière suffisante, faites deux sites. C'est toujours la même personne qui parlera (vous) mais sur un sujet précis. Vous êtes donc à la limite entre le site d'information et la page perso.
Si vous avez bien travaillé vous aurez le plaisir de voir fleurir sur d'autres site des liens pointant chez vous du genre: " Tout ce que vous voulez savoir sur le billard ; une référence ". Dans le cas d'une page personnelle qui aurait évoquée vos deux centres d'intérêts, un lien vers votre page aurait été dans ce cas : " La page de Mr XYZ sur laquelle vous trouverez de nombreuses informations sur le billard américain, au milieu des photos du chien " Avouez que c'est moins " vendeur ".
Si vous n'avez pas besoin d'un nom de domaine du type mrxyz.com, les hébergeurs gratuits vous permettront de mettre en place tout cela sans que vous ayez à payer quoi que ce soit. Il vous faudra juste réfléchir pour savoir qu'elle est la meilleure manière pour parler du chien Tom et du billard.

Conclusion
Vos visiteurs attendent que vous répondiez à leurs attentes, que vous parliez leur langage. A moins de mettre en place un site qui parvienne à lire dans les pensées des gens et qui s'adapte en fonction, la solution du site éclaté en de multiples entités autonomes est une solution efficace et économiquement viable.
Nous même nous venons de faire ce choix en lançant SAM Canada. Nous avions déjà quelques pages spécifiques pour la clientèle canadienne mais l'empreinte européenne était trop présente. Nous avons donc franchi le pas : un bureau à Montréal, le site www.sam.qc.ca et une approche commerciale dédiée exclusivement au marché québécois.
Avec l'Internet vous avez la capacité de rentrer en contact avec des gens qui sont complètement différents de vous, mais le jour où vous leur ressemblez vous pouvez commencer à faire des affaires avec…

Jean-francois FAURE

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net