Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
Il est temps d'habituer vos clients à l'Euro !
Dossier "le directeur" de Juin 2001 par Jean Lançon

eut-on encore l'ignorer ? Le 1er janvier 2002, dans toute la Communauté Européenne (Grande-Bretagne peut-être exceptée), la monnaie unique ne sera plus un projet mais une réalité légale et incontournable. Chèques, virements, opérations carte bancaire, gestion de titres, " parleront Euro " et non plus " franc ", " lire " ou " florin ". Les billets et pièces de monnaie actuels n'auront alors plus que 48 jours à vivre. Question : vos clients sauront-ils, ce 1er janvier 2002, quel pourcentage de leur budget ménager représentera le beau robot-minute que vous mettez en vente sur votre boutique en ligne ?

Etonnons-nous tout d'abord de constater que les craintes du passage à l'Euro (et des confusions que cela va causer dans bien des esprits) sont infiniment moindres que celles liées au célébrissime " bug de l'an 2000 ". Pourtant, les inquiétudes devraient être autrement plus grandes : quarante-deux ans après l'instauration du " nouveau franc " (dont la formule arithmétique de conversion était, en calcul mental, autrement plus simple que celle de l'Euro), l'on voit encore des personnes, pour une immense majorité des " seniors ", confondre encore 10.000 FF et " un million ", et même, bien plus grave, se faire escroquer par des personnes peu scrupuleuses qui arrivent encore, après tant de temps, à profiter lâchement de cette confusion.

Pour ne rien arranger, de toutes récentes études démontrent qu'un très faible pourcentage de Français achètent ou " parlent " en Euros (moins de 3% aux dernières statistiques consultées). Et nous sommes pourtant tout proches de l'échéance fatidique et du point de non-retour !

Un rôle éducatif à jouer

Il est temps pour les marchands (et, en ce qui nous concerne plus particulièrement, pour les cybercommerçants) d'habituer leurs clients (et de s'habituer par la même occasion) à notre nouvelle monnaie. Pour cela, les banques jouent plutôt bien le jeu : plus aucun chèque en francs français à compter du 1er juillet 2001. Mais est-ce que cela suffit ? Assurément non.

Allez expliquer aujourd'hui à qui voudra bien vous écouter, qu'une baguette de pain vaut en moyenne 0,58 Euros, un compact-disc environ 18,00 Euros, et qu'un Palm Vx navigue en général dans les 225 à 230 Euros. Nous parlons bien sûr ici de la valeur monétaire intrinsèque et non des pièces et billets, puisque ceux-ci ne sont pas encore en circulation.

Au-delà de cela, les habitudes sont tellement ancrées dans notre quotidien qu'un salarié gagnant 12.000 francs net par mois, et ayant un loyer de 3.000 francs pour la même période, saura que son budget logement représente 25 % de son salaire. Et cela restera vrai en Euros, jusqu'au jour où… il cherchera à déménager.

Il serait donc grand temps que les (cyber)commerçants interviennent dans cette campagne de familiarisation avec notre future monnaie. Bien sûr, en raison des problèmes comptables et de gestion que cela pose problème, il n'est guère envisageable de les faire " basculer " en cours d'exercice comptable. Mais rien en revanche ne leur interdit d'intervertir la tendance qui, jusqu'à présent louable, devient maintenant dangereuse.

Cette tendance, là voici : l'affichage des prix se fait sous la forme suivante :

Cafetière 12 tasses programmable
495,00 FF (soit 75,46 Euros)

N'est-il pas grand temps la changer des à présent en :

Cafetière 12 tasses programmable
75,46 Euros (= 495,00 FF)

Puis, quelques jours ou semaines avant le 1er janvier, en :

Cafetière 12 tasses programmable
75,46 Euros

Ce qui n'empêchera en rien, jusqu'au 31 décembre 2001, de facturer, encaisser et comptabiliser en francs français.

Les risques de récession

En effet, que va-t-il se passer le 1er janvier 2002 ? Soucieux de ne pas commettre un impair budgétaire, n'ayant pas forcément possibilité d'effectuer la conversion sur le fait (ou n'en ayant pas envie), certains de vos clients risqueraient bien de s'abstenir, en application du proverbe bien connu, et relatif aux doutes. Et d'aller acheter leur cafetière IRL (" in real life ", pour ceux qui ne connaîtraient toujours pas l'acronyme), là où un charmant vendeur aura la délicatesse de répondre précisément à leur question : " en francs, ça fait combien ? ". Et le vendeur de dégainer sa calculette vite fait bien fait… Le problème étant que sur le Net, un client perdu, ce ne sont pas forcément dix de retrouvés…

Il serait bien sûr dangereux pour vous, commercialement parlant, d'abandonner trop tôt l'affichage en francs français. Des prix affichés uniquement en Euros dérouteraient potentiellement, si les statistiques sont toujours d'actualité, 97% de vos clients. De plus, vous risqueriez d'être en infraction avec le Code de la Consommation, qui vous oblige à stipuler les prix en francs ET en Euros. Mais sachez que l'ordre d'affichage n'est pas précisé.

La France est attachée à sa culture, et tout comme le cassoulet, la fusée Ariane et les petites femmes de Pigalle, le franc français en fait partie intégrante : le sentiment global des français, avec l'arrivée de l'Euro, est que la France va au passage y perdre un peu de son identité. Malheureusement, que ce soit vrai ou non, le choix ne nous est pas laissé. Et dans cette période transitoire, il appartient à chacun de jongler le plus intelligemment possible entre une culture bien ancrée et un futur qui, mal maîtrisé, deviendrait vite dangereux…

Voici pour finir les adresses de deux excellents sites, très didactiques, à consulter sans attendre pour mieux appréhender le passage à l'Euro :

www.euro-expert.com (site publié par l'Ordre des Experts Comptables)
http://www.finances.gouv.fr/minefi/pratique/euro/index.htm (Ministère des Finances)

Jean Lançon
www.jeanlancon.com

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net