Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
  La fable de Gemplus : la puce et le coq.
Dossier "SAM Le Directeur" du 27/11 au 10/12 2000 par François Chaulet

e succès planétaire de la carte à puce est indiscutable. Elle envahit progressivement notre vie pour la simplifier et accompagne les progrès technologiques comme le téléphone mobile. Gemplus est devenu leader du marché de la carte à puce. Ce leadership est aussi géographique. En effet, Gemplus est présent sur les trois principaux marchés mondiaux (Europe, Etats-Unis et Asie). Les perspectives de cette société, comme celles du secteur, sont de meilleur augure.

Cocorico.
Nées dans les années 70, les cartes à puce apparurent dans le commerce pour la première fois en France en 1983. En 1985, les premières cartes bancaires à micro-processeur furent disponibles en France. En 1992, l'essor de la norme européenne pour la téléphonie mobile, les modules SIM (Subscriber Identification Module) permit l'émergence d'un nouveau relais de croissance formidable pour les sociétés de carte à puce. Depuis, le succès n'est pas démenti. Au contraire, l'utilisation de la carte à puce apparaît comme la solution la plus performante pour divers matériels comme les terminaux mobiles, le commerce en ligne, les décodeurs,...

La tendance du marché.
Le marché mondial des cartes à puce devrait ainsi afficher en moyenne des taux de croissance supérieurs à 30% par an pour les cinq prochaines années. Plusieurs facteurs expliquent ces perspectives. Actuellement, le marché américain bascule progressivement des cartes à bande magnétique aux cartes à puces. Les sociétés Sun et Microsoft se sont engagées à utiliser la carte à puce avec leurs nouveaux produits.

Avantages de la carte à puce.
La portabilité, le faible coût et la sécurité qu'elle procure, quand elle est associée à des signatures électroniques confèrent à la carte à puce de sérieux avantages pour devenir un support de choix pour assurer la sécurité des réseaux mobiles ou Internet.
Le succès de la " Blue Card " d'American Express proposant un lecteur connectable aux micro-ordinateurs, sécurisant de facto les transactions e-commerce, permet d'envisager de très bonnes perspectives de développement sur ce marché.
Les téléphones portables de la troisième génération (UMTS) utiliseront des cartes à puce plus performantes que les cartes SIM actuelles. Internet et la téléphonie mobile constitueront deux marchés en forte progression.
Avec ces nouveaux marchés et l'adoption (enfin !) de la carte à puce aux Etats Unis, une tendance de fonds apparaît : la standardisation. Elle témoigne de l'arrivée à maturité de l'industrie de la carte. Une autre tendance apparaît. Le poids des services et du software, associé à la carte à puce, augmentera. Ces deux éléments à forte valeur ajoutée constitueront donc les facteurs de succès et les foyers de rentabilité des sociétés de carte à puce comme Gemplus.

Gemplus : le français leader mondial.
Créé en 1988, la société française Gemplus s'est rapidement positionnée comme leader de l'industrie naissante de la carte à microprocesseur.

Leader en Part De Marché (PDM).
En volume, selon IDC 2000, en juin 2000, Gemplus détient 33% de PDM du secteur des cartes à puce. Ces deux principaux concurrents, Schlumberger et Oberthur Card System (OCS) détenant respectivement 27% et 9% de PDM. Sur le segment des cartes à microprocesseur, segment le plus porteur et à plus forte valeur ajoutée, Gemplus et OCS apparaissent comme les seules sociétés à avoir vu leurs PDM progresser en 1999, avec respectivement 25% et 15%. Il faut néanmoins noter que la seule croissance interne de Gemplus explique cette progression. Autre secteur en forte progression et perspectives, les cartes SIM apparaissent pour Gemplus un autre marché de prédilection, car la société détient 41% de PDM, soit environ deux fois celle de son plus proche concurrent.

Développement et stratégie.
Gemplus se concentre sur les produits à forte valeur ajoutée et sur plusieurs maillons de la chaîne de valeur. Ainsi Gemplus attache beaucoup d'importance à la R&D (premier budget du secteur). Pour développer de nouveaux produits, elle n'hésite pas à avoir des partenariats technologiques avec des multinationales, comme IBM ou SUN.
La société poursuit une croissance soutenue sans détériorer sa rentabilité. Pour cela, elle renforce sa compétitivité (regroupement des centres de production et délocalisation). Elle se positionne sur toute la chaîne de valeur ajoutée, à l'exception de la fabrication des composants. Elle peut ainsi proposer des solutions complètes clés en main à ses clients. Elle se développe sur les domaines à plus forte valeur ajoutée : la personnalisation de la carte et les services qui lui sont associés, comme des logiciels de gestion, permettant de suivre, vérifier et administrer les applications contenues dans une carte comme les cartes SIM.

Croissance.
Pour l'internationalisation, la croissance de Gemplus s'est faite par croissance interne. Mais pour acquérir une nouvelle technologie, Gemplus n'hésite pas à acheter des entreprises. Par exemple, en août 2000, Gemplus rachète Celo Communications, société développant une technologie dans le domaine de la signature numérique destinée aux plates formes publiques. Pour parfaire cette stratégie, Gemplus a créé GemVenture, une société de capital risque destinée à investir dans des sociétés proposant des technologies innovantes.

La stratégie et le développement de Gemplus lui ont permis de se positionner en leader mondial sur un secteur en forte croissance, la société détient tous les atouts pour le rester. Il reste encore de nombreuses applications à inventer pour cette géniale invention de Roland Moreno.

François Chaulet / Richelieu Finance
Directeur Général
www.richelieufinance.fr
Tel : 01 42 89 00 00

Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite sans autorisation préalable

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net