Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
  France Telecom, une reconversion réussie
Dossier "SAM Le Directeur" du 21 août au 3 septembre 2000 par François Escoffier

a fin du monopole des opérateurs télécoms historiques nationaux en Europe a donné le signal à une formidable guerre des prix et à l'émergence de nouveaux acteurs. Cette concurrence accrue a également favorisé le développement des nouvelles technologies de communication. En effet, la téléphonie mobile et l'Internet sont devenus des relais de croissance inévitables de la téléphonie fixe. A terme, les opérateurs devraient se rémunérer uniquement sur le transfert des données (images, vidéo), la voix procurant alors des ressources marginales. Le mariage du téléphone et de l'Internet est consommé et devrait apporter au secteur des télécommunications une croissance exponentielle sur les prochaines années. On estime qu'en Europe de l'Ouest, le taux de pénétration des mobiles va passer de 34 % en 1999 à 63 % en 2004 et celui des portables connectés à Internet de 0 % à 34 % sur la même période.

Le problème des opérateurs est d'essayer de récupérer le maximum d'abonnés et d'acquérir le plus rapidement possible une taille qui permette de financer les énormes investissements nécessaires à la mise en place des nouvelles technologies. Les infrastructures sont en pleine évolution et les opérateurs doivent s'adapter aux nouvelles normes de réseaux : le GPRS en 2001 (en remplacement du GSM) puis le fameux UMTS en 2002.

Pour sa part, France Télécom a su préparer la fin de son monopole et se développer de façon significative. Depuis le récent rachat d'Orange pour 43,2 milliards d'euros (hors licence UMTS), le groupe s'inscrit ainsi, avec ses 25 ou 30 millions d'abonnés prévus à fin 2000, comme le deuxième opérateur mobile européen derrière Vodaphone et le troisième mondial derrière le japonais NTT DoCoMo. Orange permet en effet à France Télécom de gagner 6 millions d'abonnés supplémentaires (chiffres au 31/03/00) et l'accès au marché britannique avec une marque puissante. Ce regroupement apporte des synergies d'ordre géographique, technologique et financière. Les actifs de téléphonie mobile d'Itineris seront regroupés avec ceux d'Orange, qui changera de dénomination pour " New Orange ". Cette nouvelle entité sera vraisemblablement introduite en bourse d'ici la fin de l'année ou début 2001, ce qui permettra à France Télécom de disposer d'une monnaie d'échange pour de nouvelles acquisitions. Même si ce rachat va peser cette année sur les marges de France Télécom, il sera fortement créateur de valeur dès 2002.

Concernant les principaux marchés européens, France Télécom est ainsi présent en Grande-Bretagne (via 100% d'Orange), en Italie (via 24,5 % de Wind + le rachat éventuel des 24,5 % détenus par Deutsche Telekom) et en Allemagne (via ses 28,5 % dans Mobilcom). L'Espagne reste un maillon manquant pour réaliser un véritable réseau européen. Cette question pourrait se régler avec le rachat éventuel des parts de Vivendi dans Xfera ou une alliance avec Telefonica. Le chiffre d'affaires (CA) à l'international de France Télécom a plus que doublé au premier semestre 2000 et représente désormais plus de 20 % de son CA semestriel consolidé de 15,3 milliards d'euros.

La filiale Internet de France Télécom, Wanadoo, introduite en bourse fin juillet, a publié un CA en progression de 82 % et un nombre d'abonnés actifs de 1,4 million, multiplié par deux par rapport à juin 1999.

L'augmentation du CA de cette activité provient également du développement des services d'information tels que la publicité en ligne, la création et l'hébergement de sites pour les fournisseurs de services.

Les bons chiffres des nouveaux usages que sont l'accès à Internet et les communications mobiles compensent largement la perte de vitesse enregistrée dans la téléphonie fixe en France (-3,8 % par rapport au premier semestre 1999), victime de la baisse des prix due à la forte concurrence. La part de la téléphonie fixe dans le CA consolidé du groupe n'est plus que de 43,5 %, contre 53,5 % un an plus tôt.

Le nombre d'abonnés auquel a aujourd'hui accès France Télécom par l'intermédiaire de ses filiales et participations se monte à près de 60 millions (38 M dans la téléphonie fixe, répartis dans 9 pays ; 18 M dans les mobiles, avec une présence dans 18 pays ; 2 M dans l'accès Internet, situés dans 10 pays ; 2 M dans les réseaux câblés, sur 2 pays).

France Télécom est donc devenu aujourd'hui un acteur télécom incontournable au niveau européen. Les licences UMTS acquises en Europe (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, …) devraient normalement constituer un gisement de croissance important à partir de 2002-2003. Avant cela, il reste au groupe à finaliser la mise en place de son réseau mondial afin de profiter au mieux des importantes retombées du futur trafic international dans les télécommunications.

Francois Escoffier / Richelieu Finance
Analyste buy-side
www.richelieufinance.fr
Tel : 01 42 89 00 00

Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite sans autorisation préalable

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net