Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
Intelligents mais pas encore humains
Dossier de la semaine du 19 au 25 Mars 2001 par Marie Algéo de webreport

t si les Agents Intelligents, finalement, étaient très bêtes ? Et si sans l'intervention de l'homme, sans ses ordres, sans ses stratégies, sans ses analyses, les " AI " n'étaient que des logiciels vides ? Evidemment, ils nous enlèvent bien quelques épines du pied, surtout lorsque l'on cherche à mettre en place une veille sur le web…et qu'ils vont tracer pour nous des milliers de sites et des milliers de pages à une vitesse phénoménale. Il n'empêche. Ces petites bêtes n'ont aucune chance de trouver quoi que ce soit si on ne leur indique pas les mots clés, la marche à suivre, les bonnes sources et les thématiques.

Bref, la veille est avant tout un travail de l'intelligence humaine qui demande un certain savoir-faire. Les agents intelligents ne viendront que multiplier les possibilités.

Le secret d'une veille réussie : un plan de méthode.

Pascal Frion, de l'ACRIE (réseau de compétences en intelligence économique) professionnel de l'intelligence économique ne tient pas à faire appel à des agents intelligents à tout prix. " Utiliser un agent intelligent, c'est un risque qu'il faut mesurer ". Ou encore : " les agents intelligents sont des jouets que les hommes sont heureux de posséder et de maîtriser. Mais, ils en reviennent vite ".

Avant de se lancer dans la configuration d'un AI, mieux vaut connaître son sujet sur le bout des doigts, savoir ce que l'on cherche et se poser une question primordiale : Internet est-il le meilleur moyen pour trouver mon information ?

Rappelons aussi la méthode idéale d'après Pascal Frion pour une bonne veille, la méthode du cycle de renseignements en quatre étapes : définir la mission, définir ce que l'on cherche, sélectionner les sources puis les outils de recherche adaptés et enfin traiter les résultats.

Bien sûr, si une veille conséquente doit être mise en place sur un mot clé, les agents intelligents sont les bienvenus. Par contre, leur puissance ne doit pas donner l'illusion de l'exhaustivité. D'abord parce que tout n'est pas sur Internet. Ensuite, parce que beaucoup d'informations publiées sur le réseau relèvent de la propriété industrielle ou intellectuelle et doivent donc faire l'objet d'une demande avant d'être utilisées.

Cet aparté important ne doit cependant pas faire penser que l'utilisation d'agents intelligents est synonyme de cafouillage et de travail sans méthode. Une fois que l'on a décidé de les employer, mieux vaut aussi connaître leurs règles d'utilisation.

Le principe de base est de faire la recherche à la main avant de lancer l'AI. Pour prendre conscience du travail que l'agent aura à fournir à grande échelle et mieux appréhender son fonctionnement. Une recherche à la main est également indispensable à la fin, pour comparer les résultats : si l'agent donne des résultats similaires ou moins bons que les vôtres, il y a un problème. Soit vos mots-clé sont insatisfaisants, soit vos sources ne sont pas bonnes.

Toute la difficulté réside en fait dans la personnalisation et dans la part d' "humain " que vous allez insuffler à l'agent.
Pour Carlo Revelli de Cybion :
" Ce qui fait son intelligence, c'est la personnalisation : il faut d'abord lui expliquer quelle est votre problématique, la traduire ensuite en mots clés compréhensibles par lui et enfin, lui indiquer les sources dont il devra se servir ".

Cette part d'humain que vous donnez à l'agent intelligent pour une veille ou une recherche d'information, les développeurs tentent depuis des années de la donner aux agents eux-mêmes. On arrive ainsi à des outils censés comprendre le langage naturel (posez votre question comme si vous la posiez à un autre être humain, vous propose t-on parfois sur des moteurs de recherche) ou encore à analyser les résultats, qu'il aura préalablement trouvés, selon les lois sémantiques. C'est-à-dire qu'il comprendrait le sens de ce qui est écrit sur les pages html qu'il trouve. Loin d'être satisfaisants, ces outils ont encore besoin de quelques années de recherche pour trouver cette petite touche humaine qui leur manque tant.

NDLR : Pour approfondir le sujet, pensez à venir à la Conférence dédiée à la Veille sur Internet, le 26 mars 2001 de 14h à 18h à Bordeaux. Olivier Andrieu, Cybion, Arisem, Voila.fr et Webhelp répondront à vos questions.
Pour ceux qui ne peuvent pas venir à Bordeaux, des relais visioconférences sont mis en place à Paris, Toulouse, Pau, La Rochelle, Lorient et Poitiers.
CLIQUEZ pour connaître tous les détails et pour vous inscrire.

Webreport

 

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net