Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
  Comment publier une newsletter efficace 
Dossier de la semaine du 3 au 9 février 1999 par Philippe Monteiro da Rocha, Eurobytes

i votre envie d'exister et de prendre de l'embonpoint dans le cyberespace est bien réelle, si vos ambitions online sont importantes, alors vous avez sans doute déjà envisagé d'être présent, aussi, dans les boîtes à lettres des internautes francophones. Il nous semblait opportun d'évoquer ici les fondamentaux d'une newsletter solide.

Celle-ci doit être d'abord capable d'intéresser du monde et de proposer des sujets originaux. Elle doit aussi jouer un rôle d'ambassadeur pour le site web qu'elle défend et diffuser le nom du site ou la marque du produit dans toutes les directions possibles.

Une newsletter, par opposition à un webzine (uniquement disponible sur le web et donc, généralement illustré), est un argument de premier ordre dans une stratégie en ligne bien menée. Elle permet, comme l'illustrait notre récent article sur le push de maintenir un contact étroit avec ceux qui, un jour, ont visité votre "oeuvre virtuelle", l'ont appréciée mais l'auraient certainement oubliée.

Alors comment procéder pour publier une lettre d'info ? En réalité, la démarche est bien simple, il suffit de respecter le petit programme suivant:

1. Choisir le bon format

En fonction de vos talents rédactionnels et de votre domaine de prédilection, vous allez ainsi choisir entre l'option éditoriale et l'annonce de ressources disponibles en ligne (comme les listes de Bonweb ou encore LeGratuit.com).

La bonne périodicité doit être définie au départ. Selon vos disponibilités, votre potentiel de travail et vos impératifs off-line, vous estimerez un planning réaliste. Attention car c'est une décision critique. Si vous annoncez un courrier "hebdo" et que vos abonnés ne voient rien venir au bout d'un mois, votre réputation s'en ressentira.

2. Trouver des sujets pertinents

Ce n'est certainement pas le gros problème d'une newsletter. Le web regorge de ressources dans tous les domaines et une fréquentation assidue des sites concurrents ou amis dans votre spécialité, alimentera certainement vos réflexions quant aux sujets à traiter.

Par ailleurs, en contribuant à des listes de discussion (comme Cybermarketing pour la promotion et le marketing en ligne par exemple), vous comprendrez certainement beaucoup mieux les préoccupations pratiques et quotidiennes du public que vous ciblez.

A partir de là, en utilisant de la même façon les questions qu'on vous soumet à titre privé par email, vous mettrez savamment à profit votre expérience et vos talents pour répondre "publiquement" aux interrogations "personnelles" dont vous avez fait l'objet.

Tout le monde apprécie les trucs de professionnels, les conseils pleins de bon sens et les astuces pratiques dans quelque secteur que ce soit. Cela constitue un bon canevas pour broder l'identité de votre lettre d'information.

3. Assurer le bon fonctionnement technique du service

La "captation" d'adresse se fait soit par un script comme Massmail 2.2 (nous l'avons rendu disponible sur le serveur), soit par le biais d'un service gratuit et performant comme celui proposé par Poplist par exemple.

Tant qu'on n'a pas un nombre d'abonnés important, cela convient très bien. Au delà de 5 ou 6000 adresses, les premières difficultés apparaissent. Passé un certain cap d'abonnés, les "grosses" listes de plus de 10.000 lecteurs comme Rigoler.com ou Hardware-fr le savent bien, les programmes de distribution d'email et les serveurs commencent à paniquer.

Techniquement, il est facile de remédier au problème en divisant la liste en plusieurs groupes. C'est une manipulation simple. En outre, il faut s'y préparer à chaque envoi car on ne peut pas maintenir plusieurs sous-listes sinon ceux qui souhaiteraient se "désabonner" comme on dit trivialement ne sauraient plus retrouver la bonne liste.

Le gros problème est là ! Les désabonnements en ligne sont souvent difficiles à gérer et il n'est pas rare de déchaîner les foudres et les insultes répétées de ceux qui se sont désabonnés et qui reçoivent pourtant votre prose hebdomadaire. Parfois le propriétaire de ROGER@SITEWEB.FR a désabonné l'adresse roger@siteweb.fr (en lettres minuscules) et cela suffit pour provoquer un dysfonctionnement technique.

D'autres fois, c'est une faute de frappe toute bête comme hotmial.com à la place d'hotmail.com (un grand classique !). En devenant "public", vous devenez évidemment vulnérable. Et certains de vos abonnés vous le rappelleront. C'est un désagrément auquel il faut savoir se préparer. Vous avez beau proposer ça gratuitement, il y aura toujours entre 1 et 2% de grincheux dans votre lectorat (statistique évaluée par MediaPage Ltd dans une étude menée sur 8 listes gratuites).

4. Promouvoir sa newsletter

Promouvoir une newsletter est plus simple qu'il n'y paraît car, en format email, elle se transmet aisément d'une boite à lettre à l'autre sans même que vous ayez à intervenir. Le format texte (txt) est en outre très pratique à diffuser dans les newsgroups ou même sur les sites qui en font la demande.

Les meilleures tribunes dont on puisse disposer demeurent les sites des autres ! Cela ajoute à son public propre et comme une mention de la source est obligatoire (et un lien direct vivement conseillé), il y a fort à parier que ceux qui découvrent votre prose sur le site d'un autre finissent sur le vôtre... Au moins pour s'abonner.

Concevoir une lettre d'information et ne pas accepter de la voir reproduite, en ligne, chez les autres est ainsi un contre-sens majeur. Cela va à l'encontre des objectifs évidents d'une newsletter; la visibilité, la réputation et le trafic.

Une autre initiative futée qui joint l'utile à l'utile (pas désagréable hein...), c'est d'inviter d'autres personnalités online de votre secteur à contribuer à votre lettre d'info. C'est un moyen percutant pour prendre contact, nouer des contacts professionnels, échanger des liens et... travailler moins. En fait, une newsletter, ce n'est pas si compliqué que ça au bout du compte.

Philippe Monteiro da Rocha

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net