Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
  Hausse du pétrole : Qui gagne ?
Dossier "SAM Le Directeur" du 18 septembre au 1 octobre 2000 par François Escoffier

etour sur l'année 1999. Il y a un an, le prix du baril de pétrole était à un niveau historiquement bas : 10 US $ le baril. Aujourd'hui, il atteint plus de 34 US $ le baril. Le prix du baril a ainsi été multiplié par plus de trois. De nombreux secteurs sont affectés directement ou indirectement par cette hausse du prix du pétrole. A cela s'ajoute la variation du taux de change entre l'Euro et le Dollar américain qui amplifie le phénomène.

La chute du prix du baril en 1999 était, pour partie, due à une surproduction (augmentation des quotas en 1997 pour les pays de l'OPEP et à un ralentissement de la demande (crises asiatique et dans les pays émergents et l'hiver 1997-1998 clément).
Cette année, la hausse provient de facteurs contraires à ceux de l'année précédente. Le premier est la diminution de la production de pétrole par les pays de l'OPEP, respectant ainsi les accords de quotas qu'ils s'étaient fixés. Le second est l'augmentation de la consommation de pétrole comme conséquence de la croissance économique mondial.
Enfin, le dernier de ces facteurs est lié à de nouvelles normes environnementales appliquées aux Etats-Unis. En effet, depuis le premier semestre 2000, l'usage d'un additif, utilisé dans les carburants, est interdit. Ainsi les compagnies pétrolières ont dû réduire leurs stocks d'essence pure pour ravitailler les stations-service.
Les conséquences liées à cette hausse du prix du Brent sont nombreux (économiques, géopolitiques, industrielles…). Tous les pays et une partie des entreprises sont ou seront affectés par cette hausse. Certains pays producteurs de pétrole verront leurs recettes fortement augmenter. Ils pourront par exemple accélérer leurs dépenses, rembourser leurs dettes… Certains de ces pays exportateurs de pétrole avaient été durement touchés par les crises économiques de ces dernières années. De l'autre côté, les pays gros consommateurs d'énergie, comme les Etats-Unis, le Japon ou les pays européens souffrent de la hausse du prix du pétrole. En effet, cette hausse affecte leur croissance économique, entravant la reprise en Europe, permettant à l'économie américaine de ralentir. Ainsi par exemple, la France a vu son excédent commercial fortement baisser au S1 2000 suite à la hausse de la facture pétrolière.

Les premières entreprises bénéficiaires de la hausse du prix du pétrole sont évidemment celles des secteurs pétrolier et para-pétrolier. Ainsi les valeurs comme Technip, Géophysique ou Bouygues Offshore par exemple ont pu annoncer, soit une hausse importante de leurs bénéfices, soit une diminution conséquente de leurs pertes. Le prix élevé du pétrole permet l'exploitation de réserves pétrolières dont le prix de revient est plus important. De son côté, le géant pétrolier français, Total Fina Elf, a annoncé le 6 septembre une forte augmentation de ces résultats. Ainsi son résultat net, part du groupe, pour le S1 2000 (hors éléments non-récurrents) a atteint 3.4 M d'Euros (22.3 M de FF), un montant comparable au résultat net de l'année 1999 en totalité, soit 3.35 M d'Euros (près de 22 M de FF). Les entreprises, qui devraient aussi profiter indirectement de la hausse du prix du pétrole, sont celles exploitant des ressources énergétiques autres. En effet, l'exploitation de ces ressources devient plus attractive. Comme énergie de substitution de l'essence, nous pouvons citer le gaz ou l'électricité. Les entreprises commercialisant des produits permettant une économie d'énergie profiteront peut-être, elles aussi, de la hausse du prix du pétrole. Cela pourrait par exemple être le cas de Michelin avec son pneu économiseur d'énergie.

Les premiers secteurs touchés par la hausse du pétrole sont ceux utilisant comme source d'énergie les produits pétroliers, c'est-à-dire les transporteurs routiers et aériens. Le poste carburant d'Air France représentait près de 10 % du CA 1999/2000. D'autres secteurs gros consommateurs d'énergie pourraient être affectés par la hausse du prix du pétrole : les cimentiers, la sidérurgie ou le secteur de la chimie. Les sociétés comme Ciments Français, Rhodia ou Usinor appartiennent à ces secteurs. De plus, les produits pétroliers sont aussi utilisés comme matières premières par certains secteurs. Ainsi les entreprises fabriquant des produits plastiques, par exemple Plastic Omnium ou le groupe Guillin pourraient souffrir de cette hausse.

Dimanche 10 septembre, les pays membres de l'OPEP se réunissent à Vienne, en Autriche pour décider d'une éventuelle augmentation de leur production. La problématique autour du prix du pétrole reste posée. Trop nombreuses sont les influences économiques et politiques sur l'établissement d'un juste prix. Néanmoins, compte tenu des capacités de production mondiales, quelles soient latentes ou existantes, la valeur économique de cette matière s'établit bien en dessous du prix actuel.
Un prix par trop élevé entraînerait nécessairement la mise en place de nouvelles capacités de production, ce qui serait, à terme, particulièrement préjudiciable pour les principaux producteurs. Ceux-ci, et plus particulièrement les membres de l'OPEP, ont par conséquent tout intérêt à calmer le jeu au plus vite.

François Escoffier / Richelieu Finance
Analyste buy-side
www.richelieufinance.fr
Tel : 01 42 89 00 00

Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite sans autorisation préalable

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net