Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
 Mesurez la rapidité de votre site ! : (Deuxième partie)
Dossier de la semaine du 27 Aout au 2 Septembre 2001 par Jean-Marc Hardy

a rapidité est le problème numéro un d'Internet. Nous l'avons rappelé, chiffres à l'appui, dans la première partie de notre dossier. Aujourd'hui, plus concrètement, nous vous indiquons comment évaluer le temps de téléchargement de vos pages ainsi que les performances de votre serveur...

1. Evaluer le temps de téléchargement d'une page web

Pour calculer le poids d'une page, il vous faut additionner le poids de la page HTML et le poids de chacun des fichiers liés.
Par "fichiers liés", nous entendons absolument tous les types de fichiers que la page HTML est susceptible d'appeler. Il s'agit essentiellement des images (GIF, JPG,...) mais également des inserts multimédias (comme les animations Flash) ou de tout autre élément intégré.

Bien souvent, ce sont les images plus que le code HTML qui amènent la lourdeur, mais il y a des exceptions : certains scripts complexes peuvent fortement grever un fichier. Les éditeurs WYSIWYG facilitent la construction et la modification des pages HTML, mais ils sont aussi très gourmands en lignes de code.

Une fois le poids d'une page connu, il est facile d'en évaluer le temps de téléchargement moyen en fonction des différents modes d'accès. Pour ce faire, il suffit de se référer au tableau des temps moyens de téléchargement, repris ci-dessous.

Voici le temps moyen nécessaire pour télécharger un fichier de 100 K, suivant le mode d'accès :Modem 14.4 = 62 secondes (1,5 K/sec) Modem 28.8 = 31 secondes (3 K/sec) Modem 56 = 14 secondes (7 K/sec) ISDN - single channel = 12 secondes (8 K/sec) ISDN - dual channel = 6 secondes (16 K/sec) T1 = moins d'une seconde (150 K/sec) Remarquez que le fait de partager une ligne entre plusieurs utilisateurs divise évidemment les performances.

Exemple : Si votre page complète pèse 45 K, vous savez qu'elle mettra 15 secondes, en moyenne, à se télécharger sur un modem 28.8, puisque ce dernier charge 3 K en moyenne par seconde.

Certains éditeurs HTML, comme Dreamweaver ou GoLive, effectuent ce calcul pour vous. Vous trouverez également en ligne un calculateur des temps de téléchargement. Il vous suffit d'introduire le poids de votre page pour obtenir une estimation du temps de téléchargement en fonction de tous les modes d'accès imaginables (du modem 14 K aux différents calibres de fibres optiques!).

Dr. Watson calcule gratuitement, parmi d'autres choses, le poids de vos pages (images comprises) ainsi que le temps estimé pour leur téléchargement en fonction des principaux modes d'accès.

2. Evaluer les performances de votre serveur

Vous aurez noté que, jusqu'ici, nos estimations concernent des temps de téléchargement "moyens". Car une même page web, téléchargée au départ d'un même mode d'accès, peut prendre plus ou moins de temps à se télécharger... C'est là qu'interviennent notamment les performances du serveur.

Pour jauger vous-même l'efficacité de votre serveur, visitez votre site, de l'extérieur, à intervalle fixe, de deux ou trois heures par exemple, pendant une semaine normale complète, à l'aide d'un modem 56 K :

- calculez le temps de téléchargement versus le poids des pages (images comprises)
- par la règle de trois, ramenez le tout sur 100 K
- comparez l'efficacité du téléchargement par rapport aux performances moyennes d'un modem 56 K, soit environ 16 secondes pour télécharger 100 K de données.

Il est très important de revisiter le site à différents moments, car les performances d'un serveur peuvent considérablement varier dans le temps, en fonction des pics de fréquentation notamment.

NetMechanic vous propose un test gratuit : votre serveur est visité tous les quarts d'heure, pendant huit heures consécutives et les résultats vous sont envoyés par email.
Holistix propose le même genre de service.

Aussi bien Holistix que NetMechanic vous proposent, bien évidemment, des services plus complets (mais payants) : rapports hebdomadaires, messages d'alerte en cas de baisse significative des performances, contrôles spécifiquement liés au chargement complet de certaines pages, etc.

On vous fournit aussi une comparaison des performances de votre serveur par rapport à la moyenne des sites testés. Votre positionnement est indiqué en pourcentage. Exemple : un score de 80% indiquerait que seuls 20% des serveurs sont plus performants que le vôtre !
Attention ici aux conditions de test ! Si vous faites un test gratuit depuis le serveur américain de NetMechanic, en tant qu'Européen, vous serez vraisemblablement défavorisé du fait de la distance ! Comparez-vous dès lors avec ce qui est comparable... par exemple, avec vos concurrents européens !

L'importance des performances de votre serveur est amplifiée par la montée en puissance des applications conçues pour le web, de l'e-commerce et des techniques de personnalisation, qui font que de plus en plus de pages sont générées dynamiquement. Avec pour conséquence que le temps d'attente n'est plus simplement déterminé par le temps de téléchargement, aussi mauvais soit-il, mais également par les performances du serveur. Certaines pages sont générées au départ de bases de données qui peuvent impliquer des connexions avec d'autres systèmes. Ce qui ralentit naturellement le processus.

Un site peut être victime de son trafic !

Le trafic influe également sur les performances au téléchargement. C'est ainsi qu'un site peut être victime de sa fréquentation !!!

Jupiter Communications a interrogé un échantillon de responsables de sites marchands afin de déterminer dans quelle mesure leur site serait prêt à faire face à un soudain redoublement de trafic. 15% craignent se voir dépassés dans une telle situation.

Le trafic global sur Internet peut également avoir une influence. On observe encore certains goulots d'étranglement, spécialement au niveau des connexions transcontinentales et aux heures de pointe.

Le Screener du Net propose un observatoire de la météo de l'Internet sur le plan mondial ou spécifiquement européen. L'indice W40 qui est utilisé reflète les performances et la stabilité du trafic Internet entre les différentes régions du monde.

Il est amusant de constater que des événements très "physiques" (comme la rupture d'un câble sous-marin qui s'est produite, entre Sydney et Singapour, en novembre 2000) peuvent avoir des conséquences importantes et immédiates sur les performances d'accès.

......A suivre sur le même sujet : 18 conseils pour rendre ses pages plus aérodynamiques

< Lire la première partie

Jean-Marc Hardy
www.radioscopie.net
Qualité web : audits, formations, dossiers


Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite sans autorisation préalable

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net