Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
 Dis-moi qu'elle est ta source... 
Dossier de la semaine du 22 au 28 novembre 1999 par Benjamin Rosoor

n trouve de tout sur l'Internet ! Le réseau des réseaux, c'est une gigantesque banque de données, une vaste bibliothèque, un centre de documentation planétaire…Les qualificatifs sont nombreux pour cette nouvelle source d'informations. Et pourtant, quand il s'agit d'utiliser " les trouvailles ", les résultats de nos recherches, on se retrouve souvent envahi par une soudaine angoisse : mais quelle est l'origine ? D'où vient donc cette information ? Est-elle fiable ?

 
En surfant, on est régulièrement face à une information qui semble séduisante, nouvelle, intéressante mais, dans de nombreux cas, impossible d'en connaître l'origine. Signer une " info ", cela veut dire l'assumer, être responsable de ce que l'on a publié légalement et moralement. C'est mettre une personne derrière des mots.
 " Sourcer " une information, c'est le principe de base du journalisme et de la documentation. Or l'intérêt de tout responsable de site "à contenu éditorial" -informatif ou encyclopédique- c'est d'inciter ses visiteurs à revenir régulièrement pour chercher des informations, et d'augmenter sa fréquentation par la " reprise " d'une partie de ses documents sur d'autres sites (avec renvoi vers votre site…"pour en savoir plus"). C'est d'ailleurs une bonne technique de promotion, notamment pour augmenter le nombre d'abonnés d'une liste de diffusion. Par exemple, si un site reprend une information de Sam-Mag, le lecteur viendra sans doute consulter directement le magazine à l'avenir et s'abonnera.

 " Ici, c'est fiable ! " doit-on dire en tapant votre adresse !

Cela nécessite de respecter quelques règles élémentaires… Facilité et souplesse de diffusion sur un site sont trop souvent confondus avec qualité d'écriture et sérieux du contenu...

Je signe ! Donc je suis !

Une signature, ce n'est pas simplement un prénom et un nom. C'est au minimum un lien vers un e-mail, votre lecteur pourra vous contacter et vous demander des précisions sur vos " papiers ". N'oubliez pas de répondre ! Vous risquez d'être hélé par des "mauvais coucheurs" c'est vrai mais aussi par des personnes intéressantes, le jeu en vaut vraiment la chandelle !
Et au mieux, la signature, c'est une présentation de l'auteur, histoire de personnaliser encore plus l'information et peut-être d'en légitimer la production.

Comment " sourcer " ?

Tout d'abord, il ne s'agit pas de faire de la délation. (C'est évident, mais cela ne coûte rien de le rappeler). Dans toutes les rédactions françaises, on utilise des formules pour " protéger " son interlocuteur comme " de source sûre, de source proche du dossier, dans les milieux autorisés, etc. " Il faut savoir que la presse anglo-saxonne n'utilise pas ces expressions, si la personne qui s'exprime ou témoigne ne donne pas son nom et sa fonction…Et bien elle ne parle pas !
La multiplication des rubriques "rumeurs", "bruits de couloirs" dans les e-journaux est d'ailleurs assez inquiétante. La course au "scoop" n'a jamais fait bon ménage avec la qualité de l'information, voir les exemples tristement célèbres des radios ou des TV…" Pauline Lafont est vivante !"(La 5)
Pour le compte-rendu d'une réunion de direction, d'un séminaire, d'un colloque, n'hésitez pas à utiliser les guillemets et à reprendre les citations des intervenants. Si vous sentez que le sujet est sensible, rien ne vous empêche de soumettre les propos à l'intéressé…Le risque, c'est qu'il nie avoir tenu un tel discours si c'est une bêtise…mais au moins, vous éviterez de reproduire sa " boulette " en ligne. Votre intérêt est d'offrir de l'information de qualité à vos visiteurs, il ne s'agit pas de faire passer un " responsable " pour un imbécile ! (Même si cela est vrai !). Pour éviter trop de corrections ou de "pinaillages", la validation par une personne placée très haut dans la hiérarchie limite les velléités d'interventionnisme…
La source peut aussi être vous, votre entreprise, votre organisme ou votre association. Dans ces cas là, il faut nécessairement une identification sérieuse…
Dans certains secteurs, se présenter, s'identifier, c'est primordial. Dans le domaine de la construction par exemple. Un secteur où l'on ne badine pas avec la documentation : la garantie décennale, c'est une réalité ! Ainsi, le site http://www.centrex-france.com propose une base de données sur les matériaux et les produits du bâtiment... Une information qualifiée, signée du Centrex. Qu'est ce que c'est ? On apprend sur le site que cet organisme est un centre d'information et de documentation proche de l'Ecole d'Architecture de Bordeaux. Ouf, la source est identifiée !

Libres quand même…surtout libres !

Cette obligation de rigueur sur l'origine de l'information, son traitement, ne vous empêche absolument de donner du relief à vos textes, au contraire. Les internautes sont, par définition, d'origines multiples. Il s'agit d'intéresser le plus grand nombre et non pas de plaire au " directeur des services "…Facile à dire ? Sans doute, mais c'est au prix d'une certaine liberté de ton, d'une écriture un peu " swing " que l'on se construit une véritable identité éditoriale. Et ça, c'est le gage de la réussite.
 http://www.altema.com est une bonne illustration de ce savant mélange de sérieux de l'information et d'écriture vivante.
 La source, c'est Resis, le réseau d'informations stratégiques créé par les Chambres de Commerce et d'Industrie.
Quand vous lisez les différents dossiers présents sur ce site : rien d'institutionnel dans l'écriture, et de l'information riche et fouillée…Les statistiques de ce site lancé pendant l'été sont impressionnantes !
En revanche, aucune signature des papiers. Oubli, timidité, devoir de réserve ? Quand on fait de la veille économique, on doit lire Sam-Mag…à bon entendeur…

L'auteur, source….

Benjamin ROSOOR
Journaliste, spécialisé dans le contenu éditorial pour sites Internet
http://www.sam-mag.com/webreport/

NDLR, pour compléter cet article :

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net