Actualites | Forum |Archives
Le magazine des décideurs et webmasters qui gagnent !
Inscription | Livre d'or | Plan du site | 15 visiteurs actifs
   
A la Une
Actualité
Dossiers
Communiqués
Coin Technique
Agenda des salons
Emploi
Echange de liens

Archives
Sélection
Expérience qui parle
Internet quotidien
Tous les dossiers

Forum
Forum SAM-MAG

Guides
Check-list de la promotion des sites
Promouvoir et référencer les sites web

Contact
Nous contacter
Newsletter
La protection des données personnelles


 
  Un français à Hollywood : La naissance de Vivendi-Universal
Dossier "SAM Le Directeur" du 10 au 23 juillet 2000 par Nathalie Pelras

epuis qu'il est à la tête de Vivendi (anciennement Générale des Eaux), Jean-Marie Messier, ou J2M pour les initiés, court de succès en succès. Devenu numéro 1 français de la communication suite à la reprise d'Havas, numéro 1 mondial dans l'eau avec le rachat d'US Filter et leader de l'accès à Internet dans la téléphonie mobile grâce à son partenariat avec Vodafone, la nouvelle entité Vivendi-Universal devrait s'imposer largement dans le cinéma et la musique.

Le nouvel ensemble Vivendi-Universal, né de la fusion Vivendi-CanalPlus-Seagram, donne une nouvelle dynamique au groupe de Jean-Marie Messier. Avec une capitalisation boursière qui devrait atteindre 120 Mds Euros, le nouveau groupe devrait devenir le numéro 4 mondial de la communication.
Bien qu'il soit encore loin de la star de la communication Aol-Time Warner dont la capitalisation est de 230 Mds USD, l'acquisition des Studios Universal va fortement renforcer le pôle communication du groupe. L'objectif d'une telle croissance externe est en effet d'alimenter les réseaux câbles, télévision et Internet, en production cinématographique. Cependant, J2M a bien précisé que la direction des studios resterait entre les mains d'américains. Quoiqu'il en soit J2M permet à son groupe d'aacquérir une stratégie globale allant de la production à la distribution de films.

Vivendi Communication s'enrichit non seulement des activités précédentes, mais aussi d'Universal Music Group et des activités câble et Satellite de Canal+. Cela soulève par ailleurs le débat sur la valeur intrinsèque de Canal +. En effet, le traitement des actionnaires de Canal +, grand perdant de cette opération, qui se verront attribuer deux actions Vivendi et une action Canal + Programme (Production et diffusion de programme en France) valorisé autour de 5 Euros.

De plus, d'autres critiques fusent sur l'opération globale. Ainsi certains se plaignent du prix d'achat trop élevé de Seagram (autour de 40 Mds d'USD), même si la vente de son activité " vins et spiritueux " au britannique Allied Domecq devrait permettre d'éponger sa dette de 6,6 Mds d'USD. D'autres mettent en doute la stratégie interne de J2M qui ambitionne de développer parallèlement les pôles télécommunication, T.V. et Internet très consommateurs de fonds propres.

Outre ses participations dans BskyB à hauteur de 21% et dans Havas Advertising pour 20%, Vivendi-Universal dispose de quatre grands pôles cotés en bourse à travers Sogecable, Vivendi Environnement, Studio Canal et " Canal+ Programme ". Malgré l'importance de Vivendi Communication, Vivendi n'oublie pas ses branches traditionnelles qui, pendant plus de 100 ans, ont fait du groupe ce qu'il est aujourd'hui. Que ce soit dans l'aménagement, la construction ou l'eau, le groupe entend bien rester parmi les leaders sur ces différents secteurs. Ainsi, après plus de six mois de négociations, EDF et Vivendi ont officialisé leur rapprochement dans les services liés à l'énergie. Leur société commune Dalkia Holding devrait générer un chiffre d'affaires de 3,5 Mds d'euros et offrir une offre énergétique globale à la fois de fourniture d'énergie et des services liés.

Hasard du calendrier ou acte délibéré, l'annonce de la fusion avec le canadien Seagram et la chaîne française Canal+ a succédé au lancement d'un portail mobile multi-accès offrant plus de 200 services exclusifs. L'objectif de ce site Vizzavi est donc clair : il s'agit pour Vivendi-Communication d'ancrer sa stratégie Internet et de s'imposer à terme comme le premier fournisseur d'accès français. Par le passé, le groupe avait déjà lancé un tel projet en développant un partenariat avec AOL France, mais n'avait jamais réussi à s'imposer comme le numéro 1 français ne comptant que 600.000 abonnés. L'accord avec AOL infructueux a donc été rompu. Quant à l'accès fixe à Internet, c'est-à-dire à travers la télévision et le PC, Vivendi prépare une offre accessible via Canal+ et Canalsatellite.

A horizon 2001, les analystes anticipent un chiffre d'affaires de Vivendi-Universal autour de 28 Mds EUR. En comparaison sectorielle, sa croissance devrait être élevée, tirée par l'internet qui, grâce aux téléphones mobiles, aux consoles de jeux et à la télévision interactive, devrait largement bénéficier au groupe. Enfin les télécommunications et les activités de Canal+ à l'étranger seront aussi des vecteurs décisifs de développement.
Le groupe offre donc à terme de bonnes perspectives boursières même s'il sera nécessaire de maîtriser sa dette et si le challenge reste risqué.

Nathalie PELRAS / Richelieu Finance
Gérante du FCP TECH NET
www.richelieufinance.fr
Tel : 01 42 89 00 00

Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite sans autorisation préalable

 
 
Google
 
Web www.sam-mag.com



 

Sponsors

Referenceur.com

Referenceur.com est spécialisé dans le référencement sur mesure et le positionnement de sites internet : positionnement garanti, achat de mots clés, maintenance...

ACORUS

Notre activité : dynamisez votre présence en ligne : référencement, campagne par achat de mot clé, communiqué de presse, solutions Marketing Internet

Copyright © ACORUS 2004. All Rights Reserved

Referenceur.com - Sam-Mag.com - ConferenceVirtuelle.com
E-Positionnement.com - Referencement-Sur-mesure - Referencer-Site-Web.com
Visibilite-Internationale.com - Referencement-Immobilier.net